Comme un oiseau sans elle
Killing words

Je relaye une campagne tellement vraie sur la violence verbale :

Rien à redire…

Demoiseaux et Messieurs, c’est fini la journée de la femme?

J’ai pas posté depuis des lustres, j’en profite pour vous faire partager quatre réflexions récentes.

1. Je ne suis pas souvent d’accord avec elle, mais je profite d’un petit post pour apporter mon soutien à Clementine Autain et à sa campagne pour la suppression de la case Mademoiselle sur les formulaires administratifs. Je suis sur que tous les demoiseaux qui me lisent sont convaincus du bien fondé que de considérer qu’une femme n’est vraiment une madame que si elle est mariée avec un homme) est une valeur archaïque et sans fondement.

2. Ceci me permet d’enchainer rapidement avec ma deuxième humeur. J’ai de plus en plus d’amis qui viennent me voir pour me dire mais t’es un psychopathe, t’es parano, t’es un dingue, tu ne vois que les choses insignifiantes, ton combat est grotesque il ne changera pas la France.

Je vais essayer d’expliquer la raison pour laquelle j’écris ce blog et je réagis sur tous les propos machistes. Je trouve qu’il faut parfois s’extraire du quotidien pour nous permettre de regarder avec recul la vie que nous menons. Je trouve aussi que les choses les plus violentes et les plus vicieuses sont celles que l’on nous impose sans même qu’on s’en rende compte. Il me semble que la relation homme/femme est complètement symptomatique de cette problématique. Quand notre président dit qu’il respecte Angela Merkel parce que c’est une FEMME qui dirige un pays de 80 millions de personnes, et que ça passe comme une lettre à la poste, ça prouve à quel point l’inconscient collectif est formaté pour que ce type de propos ne choque personne. Quand la publicité nous bombarde de spots sexistes, ça continue à prouver l’indifférence collective sur ce sujet. Évidemment, ce combat n’est pas celui des femmes battues, humiliées ou n’ayant aucun droit, mais c’est un combat important car difficile à gagner tant le poids de l’histoire donne une fausse impression de normalité sur des propos et des actions profondément sexistes et machistes.

Enfin à ceux qui diront que ce combat est dérisoire, que mon engagement est grotesque, qu’il ne résoudra pas le problème des français, ni des grecs, ni de l’économie mondiale, je pense honnêtement qu’ils se trompent. Je pense que le poids de nos politiques sur l’économie mondiale est bien moins grand qu’ils veulent nous laisser le croire, par contre je crois profondément (et peut-être un peu naivement) que nos politiques ont les moyens de rendre nos vies meilleures. (Attention passage un peu lyrique) Je suis convaincu, qu’une société dans laquelle on fait attention à nos mots, à nos actes, à nos actions pour qu’ils ne créent pas de discrimination fortuite, d’inégalité arbitraire, de domination mal placée, ou d’humiliation est une société dans laquelle les gens vivront mieux. Cette manière de pensée ne s’arrête pas à la relation homme/femme, je pense par exemple aussi à la relation que nous avons vis à vis du travail, des travailleurs et de ceux qui n’ont pas la chance d’avoir un boulot. Malgré tout, il me semble que la relation homme/femme est tellement représentative du fonctionnement psychologique et de l’importance de l’inconscient collectif qu’une fois qu’on s’est rendu compte de ça on ne peut pas ne pas le combattre ardemment.

3. Un partage de lien de Juju : http://www.audeactionegalite.fr/Filles-et-garcons-cassons-les-prejuges_a345.html

Un kit pédagogique pour enseignants et élèves afin de comprendre les différences filles/garçons et de refuser les préjugés sexistes. Je vous laisse juger, je viens de finir de lire et je trouve ça très intéressant.

4. Un petit mot sur la journée de la femme. J’en sais rien. Je trouve ça tellement choquant qu’on ait besoin d’une journée de la femme pour parler d’un sujet comme celui là. Malgré tout, je m’inquiète de l’absence générale de débat si on devait la supprimer…. Je n’ai pas d’avis tranché même si il me reste un gout amer dans la bouche quand je prononce Journée de la femme, comme si c’était une cause comme la disparition des phoques en Alaska ou le combat contre le cancer du colon…

Bon week end

Charlots aux fraises

Un lien vers un article très bien fait sur le sexisme dans les magazines et livres pour enfants.

Plus c’est énorme, plus c’est affligeant, plus c’est vrai….


Merci Yedidia pour le forward.

http://www.slate.fr/story/49565/FRANCE-sexisme-livres-jeunesse-enfants

:(

Nounou, maman, maitresse, domestique

Un article intéressant sur le report de domination dans d’autres rapports.

L’analyse a été faite par une chercheuse sur le rôle des nounous, leur relation avec les mamans, le rôle du père, les rapports de force.

C’est fou comme les clichés reviennent.

Je vous laisse le soin de l’analyse.


A lire.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/01/31/les-meres-et-leurs-nounous-je-t-aime-moi-non-plus_1636844_3224.html#ens_id=1636943

Dati or not Dati

Pour ceux qui auraient raté les épisodes précédents.

Rachida Dati ex garde des sceaux de Nicolas Sarkozy est maintenant Maire du 7ème arrondissement et député européenne. Désirant quitter son poste de député européen (parlement auquel elle ne participe pas vraiment) elle se déclare candidate à la députation dans son arrondissement.

L’UMP l’entend d’une autre oreille et souhaite positionner François Fillon à sa place. Surement une stratégie à long terme pour récupérer la mairie de la capitale.

Rachida Dati est vexée, elle se sent attaquée par son propre camp et voici ce qu’elle écrit dans le monde. Mauvaise idée. Tous ses copains UMP lui sont tombés dessus. Nadine Morano, Laurent Wauquiez etc… et surtout Bernard Debré dans un article sur son blog officiel de député.

Je ne vais pas donner mon avis sur le fond de l’histoire. L’affaire est complexe, la vie politique est une jungle, et sur le fond je ne suis pas particulièrement choqué par des parachutages et des changements de circonscription.

Je préfère donner mon avis sur le ton des réponses données à Rachida Dati.

Encore une fois pourquoi est on obligé de la tutoyer? De lui rappeler son statut de femme? De commencer trois phrases par Tu es femme !!!!

Moi Homme, toi femme, la politique en est encore à l’age de pierre….

Désolant.

Et dire que j’ai failli écrire sur jouéclub

Je ne suis pas très bon en dates.

A part Marignan (et la naissance du Christ) je connais pas beaucoup de dates clefs.

Hier je regardais gentiment le grand journal avec Johnny Depp, quand tout d’un coup une grosse attaque imprévue de publicité de Noël arriva sur mon écran. Je suis toujours sur le cul de l’archaïsme de nos publicitaires. La pub pour JouéClub est un joyau, Un bon soldat pour guider les garçons, une belle princesse rose pour guider les filles …….. pfffffff…… toujours pareil, en tout cas ils ont gagné je n’irai pas chez JouéClub.

Mais en arrivant ce matin je me suis rendu compte qu’aujourd’hui c’était la journée mondiale contre la violence faite aux femmes.

Et puis on lit des chiffres,

Et puis on se rend compte qu’on est loin du compte,

Quelques liens du Monde assez édifiants

http://www.lemonde.fr/aujourd-hui/article/2011/11/25/le-viol-conjugal-un-crime-peu-sanctionne_1609336_3238.html#ens_id=1609144

http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/11/25/violences-faites-aux-femmes-les-25-novembre-se-suivent-et-se-ressemblent_1609045_3232.html#ens_id=1609144

http://www.lemonde.fr/societe/infographe/2011/11/25/un-concours-europeen-d-affiches-pour-denoncer-la-violence-sexiste_1608908_3224.html#ens_id=1609144

Je suis particulièrement touché par le dernier lien, comme quoi les publicitaires ne sont pas tous aussi nuls….

Ma préférée est la 6. Les mots blessent, parfois tuent. (slut= salope)

A part ça, … en Mongolie

Le monde n’est pas devenu féministe d’un coup, les machos n’ont pas disparu, mais je n’ai juste rien écrit depuis longtemps. J’en profite pour relayer un article écrit par mon amie Annabelle. Elle vient de passer 1 mois et demi en Asie, avec une amie qui démarrait là une année sabbatique autour du monde. Voilà sa contribution sur la condition féminine en Mongolie. Pour ceux qui veulent suivre les aventures, rendez-vous sur le blog du voyage (http://flyawaylittlebird.wordpress.com).

————————————

Comme vous  vous en doutez ce sont les femmes qui font beaucoup de choses : enfants, repas, entretien de la yourte, traite des vaches, biquettes, juments et autres et gestion de leur maris (et c’est pas rien vu le taux d’alcoolémie qu’ils ont en général)

Les femmes ont une place importante car elles font le repas et la traite ce qui permet à la famille d’avoir le fromage séché, l’érag (lait de jument fermenté) et le thé mongol bref tout ce que boive ces familles.

Quand à la gestion de leur mari, nous avons assisté au cours de 6 jours à différentes scènes qui nous ont attristés et qui nous ont renvoyés à nous même. Nous avons vu une maman mettre son fils dehors ou encore une femme déshabiller son mari de force. Lui à quatre pattes par terre trop bourré pour se lever et elle lui hurlant dessus et honteuse devant nous. Nous avons vu également une femme frappant son mari trop ivre pour le faire sortir de la yourte familiale car il devenait violent.

Il faut savoir que ces débordements ne sont pas des cas ou des histoires isolées et que les hommes en campagne (car nous avons plus vu ça que la ville) n’ont pas grand-chose à faire dans la journée et donc boivent beaucoup de vodka pour occuper leur temps et sûrement aussi un peu pour se réchauffer quand la nuit tombe.

Nous admirons beaucoup ces femmes qui maintiennent cette « pseudo » cohérence dans ces familles.

Comme nous expliquait Elodie sur les femmes en Russie, un fort taux de divorce est du à l’alcoolémie des hommes et cette tendance arrive en Mongolie ou les femmes commence (grâce à l’ouverture et au développement du pays) à prendre conscience de leur condition de vie.

————————————

?

J’aime les vacances.

Les vacances apaisent.

On se sent moins révolutionnaire, moins choqué, moins combatif après 3 semaines de chaise longue, manzana et piscine.

Alors, on évite de commenter les polémiques Pro/Anti féministes de fin d’été sur LeMonde.

On se dit que ça sert à rien de faire du bruit. Ca ne fait qu’envenimer la situation.

Puis on tombe sur çà (Merci Little Worldoffashion d’avoir partagé cette pub):

Et on oublie les vacances.

On ne comprend même pas le message.

Il me semble avoir vu un sketch des Nuls sur le sujet il y a quelques années, peu importe ce que tu vends, fous une meuf à poil sur l’affiche ça marchera.

Pfffffffffff.

J’aime pas la rentrée.

PS: Si quelqu’un comprend ce qu’a voulu dire le publiciste, qu’il me tienne au courant (j’ai mon idée mais j’ai l’esprit déplacé :))

Libérez Libé

Je me préparais à écrire un nouveau post pour ne pas défendre Isabelle Alonso, qui à mon sens ne défend pas mais alors pas du tout les intérêts féministes, mais une capture d’écran de libé postée par Caroline de Haas me fait changer d’avis.

Voilà l’objet de mon courroux

Libé journal progressiste :(

Libé journal de gauche :(

Qu’on voit ça dans Le figaro, ok, chez eux y a encore madame figaro dans le figaro, mais pas sur libé, je vous en supplie, faites un effort.

Je me croirais 40 ans en arrière.

Martine Aubry a des soutiens politiques : Hamon, fabius Delanoé et autres mâles.

Martine Aubry a des copines : Cécile Duflot, Anne Hidalgo, Marylise LeBranchu, Dominique Voynet.

Désolé mesdames, dans la tête des journalistes les plus progressistes qu’ils soient censés être vous ne serez que des bonnes copines, mais pas des soutiens politiques.

Affligeant Libé.